Sponsor

Certaines organisations peuvent soutenir le service numérique commun sans y contribuer directement, par exemple de manière financière par le don ou la subvention, ou par la réputation en promouvant les usages de l’outil.

Risques adressés par le rôle

Manque de moyens

Si le service numérique commun n'a pas de modèle économique propre, l'absence de sponsors peut lui être fatale puisque le rôle d'opérateur est difficile à tenir sans rétribution financière. Dans le cas des communs contributifs, l'absence d'opérateur rend l'édifice extrêmement fragile puisque la disponibilité du service n'est pas garantie, mettant en péril la capture de valeur par la contribution des usagers, et donc in fine la fourniture du service elle-même.

Forme juridique

Ces organisations peuvent être de différents types :

  • Acteurs à but non-lucratif de droit privé (association, fondation…).

  • Acteurs à but lucratif de droit privé.

Rétribution

Tout comme pour les contributeurs, il est utile pour la pérennité de leur soutien que les sponsors se sentent reconnus pour leur participation. Dans tous les cas, ils peuvent être rétribués en réputation par la mise en avant de leur nom et logo. Ils peuvent également être rétribués en pouvoir décisionnel par une participation à certains organes de gouvernance. Dans ce cas, il faut faire attention au respect du commun afin de s'assurer que le soutien ne prenne pas plus d'importance que la contribution.